• France | Changer de site
  • Contact
  • Ajouter à Mes Favoris
  • Partager

28 mars 2019  Düsseldorf / Allemagne

Comment préparer l’entreprise pour l’avenir

Henkel démarre une initiative mondiale de développement des compétences digitales

­

Afin que l’ensemble de ses équipes puisse relever le défi de la digitalisation, Henkel a lancé une initiative de développement des compétences digitales destinée à ses 53 000 salariés à travers le monde. L’entreprise dresse actuellement un bilan des connaissances digitales de ses équipes qui permettra de développer une offre de formation ciblant précisément les besoins de demain.

« Dans un environnement de plus en plus volatil, il est indispensable de garder une longueur d’avance. La digitalisation bouleverse nos environnements de travail », indique Sylvie Nicol, Corporate Senior Vice President Global Human Resources. « Nous devons savoir où en est notre organisation afin de pouvoir faire progresser de manière systématique les compétences de nos équipes. C’est pourquoi nous pilotons ensemble, avec notre Chief Digital Officer et son équipe, cette initiative essentielle pour la transformation digitale de l’entreprise. »

« La transformation digitale est pour nous l’occasion de renforcer et d’étendre nos activités à l’international. Mais nous n’y parviendrons que si l’entreprise, dans son ensemble, dispose des connaissances et de l’état d’esprit nécessaires pour avancer vers cet objectif », poursuit Rahmyn Kress, Chief Digital Officer (CDO) de Henkel et fondateur de Henkel X.

Comment développer les compétences des équipes partout dans le monde

Henkel a mis au point une nouvelle approche avec cette initiative de développement des compétences. La première étape consiste à dresser un bilan complet de la situation. Pour cela, Henkel analyse les compétences digitales de chacun à partir d’auto-évaluations en ligne remplies de manière anonyme par chaque salarié. Il s'agit de tests ludiques sur les fondamentaux (Digital BaseFit) mais aussi d’évaluations plus avancées de l’expertise nécessaire à la réalisation de tâches spécifiques (Digital ExpertFit). Les résultats vont permettre à Henkel de connaître le niveau de maîtrise des équipes et de déterminer le type de formation nécessaire.

Le programme Digital BaseFit a été conçu en partenariat avec H-Farm, le pôle d’innovation qui a créé maize.PLUS, une approche innovante d’apprentissage en ligne conçue pour aider les professionnels à s’ouvrir à l’innovation. Les évaluations personnalisées et les formations proposées portent sur la technologie, les grandes tendances de consommation, les nouvelles méthodes de travail et différents autres thèmes pertinents pour nos activités.

Pour le programme Digital ExpertFit, Henkel s’est associé au cabinet de conseil Accenture afin de mettre au point un cadre d’évaluation des compétences digitales pour chaque « famille de métiers » (marketing, ventes, informatique, RH, etc.), qui servira de référence pour l’entreprise de demain. Pour mener à bien ce processus, l’équipe ressources humaines a travaillé étroitement avec le CDO et son équipe, mais aussi avec les équipes dirigeantes des business et fonctions du Groupe. Chaque groupe de salariés passera anonymement une autoévaluation en ligne. Henkel s’appuiera sur les résultats obtenus pour développer des recommandations de formations sur-mesure à suivre afin d’acquérir les « compétences idéales pour demain ». Les formations seront axées sur différents aspects tels l’analyse de données, le e-commerce ou encore le recrutement.

Une plateforme d’apprentissage personnalisée et sur-mesure

Ces formations spécifiques permettant l’acquisition de compétences et des connaissances digitales seront dispensées sur une nouvelle plateforme digitale d’apprentissage, lancée pour soutenir l’ensemble des équipes dans ce parcours d’apprentissage digital. Elle a été développée avec Cornerstone, référence dans le secteur des logiciels cloud de gestion des talents. Les salariés pourront profiter de cette plateforme intuitive qui propose des expériences d’apprentissage attractives et des contenus vraiment personnalisés. Le but est d’encourager le développement continu des compétences et l’apprentissage à la demande, tout en répondant parfaitement aux besoins de chaque utilisateur.

« Nos équipes sont au cœur de ce processus de transformation. Nous voulons être sûrs qu’elles disposent des connaissances et des compétences digitales nécessaires pour aujourd’hui comme pour demain », précise Sylvie Nicol. « Mener à bien un tel changement tient du défi dans un groupe employant plus de 50 000 personnes aux parcours et aux métiers différents au sein d’une équipe mondiale empreinte de diversité. Cela ne se fera pas du jour au lendemain, c’est un cheminement qui prendra de trois à cinq ans. »


Ce communiqué de presse en français est une traduction de la version originale.