• France | Changer de site
  • Contact
  • Ajouter à Mes Favoris
  • Partager
Menu
Recherche
Plaskik

Le plastique – une responsabilité commune

Comment encourager un usage responsable du plastique ?

Le plastique est partout : c’est un matériau indispensable dans notre vie quotidienne. Depuis le lancement de sa fabrication en série au début des années 1950, 8,3 milliards de tonnes de plastique ont été produites à travers le monde. Mais il est aujourd’hui impossible d’ignorer les enjeux que relèvent cette utilisation massive du plastique. Les images choc et les rapports alarmants sur les déchets plastiques se multiplient sur les réseaux sociaux, mais aussi dans les journaux et à travers des documentaires dédiés. Le fond du problème est qu’un grand nombre de pays collectent le plastique mais ne le recyclent pas ou pas bien ; et que les citoyens oublient trop souvent que le plastique n’a pas sa place dans la nature. En effet, il faut plusieurs centaines d’années pour que la plupart des plastiques se biodégradent. Il est donc essentiel de mettre en place un système efficace de traitement et de recyclage des déchets plastiques.

Pourquoi utiliser du plastique ?

Le plastique est aujourd’hui le matériau standard pour de nombreuses applications. Il entre notamment dans la composition des emballages car il remplit un très grand nombre de fonctions – par exemple, il protège les produits pendant le transport, l’utilisation et il facilite le dosage des produits. Par ailleurs, dans la mesure où il est moins lourd que d’autres matériaux d’emballage, il contribue même à réduire l’empreinte carbone générée par le transport en réduisant le tonnage sur les routes.

Quand un déchet devient un détritus

Dans l’idéal, les consommateurs devraient pouvoir jeter leurs emballages vides afin qu’ils soient recyclés ou triés efficacement. Cependant, à l’échelle mondiale, il n’existe pas d’approche standardisée de la gestion des déchets plastiques. Certaines populations sont par ailleurs plus sensibilisées que d’autres aux enjeux liés à la protection de l’environnement. Sans oublier que de nombreux pays ne disposent pas de systèmes efficaces de gestion des déchets. Il est donc fréquent que des déchets plastiques se retrouvent dans la nature, notamment dans les cours d’eau et les océans. Avec le temps, ils se dégradent sous l’effet du soleil, de la pluie et du vent, jusqu’à devenir du microplastique.

Vision circulaire

Plusieurs grands organismes de défense de l’environnement soutiennent qu’une interdiction du plastique serait irréaliste à l’heure actuelle, en raison de ses propriétés uniques. Ils affirment en revanche que la manière la plus efficace de réduire les effets du plastique sur notre planète consiste à transformer notre mode de vie moderne pour adopter un système dans lequel tous les matériaux peuvent être réutilisés ou recyclés plusieurs fois. Cette solution – appelée économie circulaire – permettrait de réduire les déchets, la consommation de ressources et la pollution de l’environnement. Deux critères sont essentiels au succès d’une telle approche : les fabricants doivent choisir dès la phase de conception des matériaux réutilisables et recyclables ; et parallèlement des systèmes publics de recyclage, doivent être mis en place partout dans le monde.

 

Agir ensemble

Henkel est activement engagé dans plusieurs partenariats visant à favoriser la transition vers une économie circulaire. Par exemple, nous participons à l'initiative New Plastics Economy, pilotée par la Fondation Ellen MacArthur, qui réunit des parties prenantes pour repenser l’avenir du plastique. Henkel s’est également associé à l'entreprise sociale Plastic Bank qui lutte contre la pollution plastique des océans, en donnant l’opportunité aux personnes en situation de pauvreté de recevoir un revenu, ou des services, en contrepartie de la collecte de plastique en vue du recyclage.

Henkel coopère avec l’entreprise sociale Plastic Bank et a déjà intégré du plastique recyclé, dit « plastique social », dans la composition de 25 000 flacons de lessive et de produits d’entretien.

Notre action va également au-delà de ces partenariats. Nous avons ainsi défini pour notre groupe des objectifs ambitieux concernant les emballages durables. Cette volonté s’inscrit dans notre stratégie globale qui vise à promouvoir l’économie circulaire. Cette approche, c’est la mise en pratique de notre engagement responsable en tant que fabricant de biens de consommation désireux de trouver une solution aux problèmes que pose le plastique pour l’environnement.

Le saviez-vous ? …

Actualités connexes