• France | Changer de site
  • Contact
  • Ajouter à Mes Favoris
  • Partager

7 mai 2019  Düsseldorf / Allemagne

Henkel confirme ses perspectives pour l'exercice 2019

Henkel enregistre une croissance positive des ventes au premier trimestre

  • Hausse de 2,8 % des ventes à 4 969 millions d'EUR, croissance organique de +0,7 %
  • Résultat d’exploitation (EBIT)* :795 millions d’EUR (-5,6 %)
  • Marge EBIT* : 16,0 % (-140 points de base)
  • Résultat par action préférentielle (EPS)* : 1,34 EUR, -6,3 % à taux de change constant
  • Forte augmentation du flux de trésorerie disponible : 523 millions d’EUR
  • Investissement dans la croissance et amélioration de la compétitivité

« Malgré un environnement de marché de plus en plus difficile Henkel a enregistré une croissance positive des ventes au premier trimestre, aussi bien organiquement que nominalement. À l’échelle du Groupe, la marge EBIT ajustée et l’EPS ajusté ont été conformes à nos perspectives pour l’exercice 2019 », a indiqué Hans Van Bylen, Président du Comité de Direction de Henkel.

« Dans l’ensemble, le bilan de notre activité au premier trimestre 2019 est contrasté. Comme nous nous y attendions, le secteur d’activité Adhesive Technologies a été affecté par la baisse de la production industrielle dans plusieurs secteurs ; mais la situation devrait s’améliorer au cours du deuxième semestre de cette année », a expliqué Hans Van Bylen.

« Dans nos secteurs dédiés aux biens de grande consommation, la performance de Beauty Care a été inférieure à nos attentes. Malgré le lancement réussi de nouvelles marques et de d’innovations, et même si nos produits destinés aux professionnels de la coiffure continuent à surperformer les marchés, nous avons dû faire face au ralentissement de nos activités dans des régions clés comme l’Europe de l’Ouest et la Chine. Dans ce contexte, nous mettons en place des mesures ciblées visant à stimuler la croissance et à améliorer la performance de notre secteur d’activité Beauty Care », a ajouté Hans Van Bylen.

« D’un autre côté, notre secteur d’activité Laundry & Home Care a bien commencé l’année, notamment grâce au lancement d’innovations et de nouveaux produits. »

Investissement dans la croissance et l’amélioration de la compétitivité

« Dans les mois qui viennent, nous allons concentrer nos efforts sur le renforcement de nos activités, investir dans la croissance et dans la digitalisation et poursuivre l’adaptation de nos structures pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés pour l’année », a indiqué Hans Van Bylen.

Au début de cette année, Henkel a annoncé un accroissement des investissements afin de saisir de nouvelles opportunités de croissance, notamment dans le secteur des biens de grande consommation, ainsi qu’une accélération de la transformation digitale du Groupe. Henkel met également en œuvre une série de mesures visant à améliorer la compétitivité de ses secteurs d’activité.

Confirmation des perspectives pour 2019

« Nous confirmons nos perspectives pour l’exercice 2019 », a indiqué Hans Van Bylen. « Nous nous attendons à réaliser une croissance organique des ventes comprise entre 2 % et 4 % pour l’exercice en cours. En ce qui concerne la marge EBIT ajustée, nous nous attendons à ce qu’elle s’établisse entre 16 % et 17 %.
La croissance de l’EPS après ajustement devrait se situer dans le milieu d’un pourcentage à un chiffre en dessous de l’an dernier à taux de change constant.

Développement des ventes et du résultat au premier trimestre 2019

Au cours du premier trimestre 2019, les ventes ont augmenté de 2,8% pour atteindre 4 969 millions d'EUR. Organiquement, c'est-à-dire après ajustement des effets de change et des acquisitions/désinvestissements, Henkel a enregistré une croissance de 0,7 %. Les acquisitions et les désinvestissements ont contribué à hauteur de 0,6 %. Des effets de change favorable ont augmenté les ventes de +1,5 %.

Dans le secteur d’activité Adhesive Technologies, les ventes ont diminué organiquement de 0,8 %, principalement en raison du ralentissement des marchés de l’électronique et de l’automobile. Les ventes du secteur d’activité Beauty Care ont été organiquement inférieures de 2,2 % à celles du premier trimestre de l’an dernier. Cette évolution s’explique surtout par la faible performance des activités de grande consommation en Europe de l’Ouest et en Chine. Le secteur d’activité Laundry & Home Care a enregistré une très bonne croissance organique de 4,7 %, portée par les lancements réussis de nouveaux produits et d’innovations sur les marchés clés.

Les marchés émergents ont une fois encore réalisé une contribution à la croissance organique du Groupe supérieure à la moyenne, avec une croissance organique des ventes de 2,2 %. Les marchés matures ont enregistré quant à eux une croissance organique légèrement négative de -0,4 %.

En Europe de l'Ouest, les ventes ont diminué organiquement de 1,3 %.L'Europe de l'Est a enregistré une croissance organique de 6,5 %. Dans la région Afrique/Moyen-Orient les ventes ont augmenté organiquement de 13,5 %. En Amérique du Nord, les ventes ont organiquement progressé de 1,1 %. L'Amérique latine a réalisé une croissance organique de 8,0 % et dans la région Asie-Pacifique les ventes ont été inférieures de 8,8 % au niveau de l’an dernier.

Le résultat opérationnel ajusté (EBIT) s'est établi à 795 millions d’EUR, soit 5,6 % de moins qu'au premier trimestre 2018 (842 millions d'EUR).

La rentabilité des ventes ajustée (EBIT) a atteint 16,0 %, soit 1,4 point de pourcentage de moins que l’année dernière.

Le résultat par action préférentielle après ajustement a baissé de 6,3 % : il est passé de 1,43 EUR au premier trimestre 2018 à 1,34 EUR au premier trimestre 2019. À taux de change constant, l’EPS a également baissé de 6,3 %.

S’établissant à 6,6 %, le rapport du fonds de roulement net et des ventes a dépassé le niveau du premier trimestre 2018 (6,2 %).

À 523 millions d’EUR, le flux de trésorerie disponible au premier trimestre 2019 était nettement supérieur à celui du premier trimestre 2018 (22 millions d’EUR). Cela montre la capacité de l’entreprise à générer du flux de trésorerie disponible.

Au 31 mars 2019, la position financière nette de Henkel s'établissait à -2 478 millions d’EUR (31 décembre 2018 : -2 895 millions d’EUR).

Développement des secteurs d'activité

Le secteur d'activité Adhesive Technologies a réalisé une croissance organique des ventes légèrement négative au cours du premier trimestre : -0,8 %. Nominalement les ventes ont augmenté de 1,7 %, atteignant 2 309 millions d'EUR. Le résultat d’exploitation ajusté a atteint 388 millions d’EUR, contre 410 millions d’EUR au même trimestre de l'année précédente. La rentabilité des ventes ajustée est de 16,8 % (premier trimestre 2018 : 18,1 %).

Les ventes du secteur d'activité Beauty Care ont baissé organiquement de 2,2 % au cours du premier trimestre. En valeur nominale, les ventes ont atteint 960 millions d’EUR, contre 965 millions d'EUR au même trimestre de l'année précédente. Le résultat d’exploitation ajusté de 144 millions d’EUR et la rentabilité des ventes ajustée de 15,0 % ont été inférieurs à ceux du premier trimestre de l’année dernière.

Le secteur d'activité Laundry & Home Care a réalisé une croissance organique des ventes de 4,7 % au cours du premier trimestre. En valeur nominale, les ventes ont augmenté de 6,3 % pour atteindre 1 667 millions d'EUR. S'établissant à 286 millions d'EUR, le résultat d’exploitation ajusté est inférieur de 1,9 % à celui du premier trimestre 2018. La rentabilité des ventes ajustée a atteint 17,1 %, soit moins qu’au premier trimestre de l’année dernière.
 

Ce communiqué de presse en français est une traduction de la version originale.

* Après ajustement des produits et des dépenses exceptionnels ainsi que des dépenses pour restructuration.


Ce document contient des prévisions fondées sur les estimations et suppositions établies par la direction d’entreprise de Henkel AG & Co. KGaA. Les prévisions sont caractérisées par l’emploi de termes tels que attendre, avoir l’intention, planning, prédiction, supposer, croire, estimer, anticiper, prévoir, etc. De telles affirmations ne doivent pas être conçues comme une quelconque garantie que ces prévisions vont se réaliser. La performance et les résultats futurs effectivement réalisés par Henkel AG & Co. KGaA et ses filiales comportent de nombreux risques et incertitudes et peuvent par conséquent diverger sensiblement des prévisions initiales. Nombre de ces facteurs échappent au contrôle direct de Henkel et ne peuvent être évalués avec précision à l’avance, à commencer par l’environnement économique futur, et les actions des concurrents et d’autres acteurs impliqués sur les marchés. Henkel n’a pas l’intention de mettre à jour les prévisions et ne le fera jamais.

Ce document contient – dans le cadre de reporting financier en vigueur qui n’est pas clairement défini – des indicateurs financiers supplémentaires qui sont ou peuvent être des moyens alternatifs d’évaluer les performances (indicateurs dits « non GAAP »). Ces indicateurs financiers supplémentaires ne doivent pas être pris en compte isolément ou comme des moyens de mesurer les actifs nets et les positions financières de Henkel ou le résultat de ses opérations ; tels que présentés dans le cadre de ses États financiers consolidés. D’autres entreprises qui utilisent ou décrivent des indicateurs de performance portant le même nom peuvent les calculer d’une manière différente.

Ce communiqué est publié à titre informatif uniquement et ne représente pas un conseil en investissement. Ce n'est pas une offre de vente de titres ni une demande d'offre d'achat de titres.

Communiqué de presse (220,35 KB)