• France | Changer de site
  • Contact
  • Ajouter à Mes Favoris
  • Partager

18 sept. 2014  Düsseldorf / Allemagne

Henkel renforce son portefeuille grâce à une nouvelle acquisition dans le cadre de sa stratégie 2016

Henkel acquiert The Bergquist Company

  • Renforcement de l’activité Adhesive Technologies en tant que leader mondial
  • Renforcement des positions sur les marchés en croissance de l’industrie électronique
  • Développement sur des marchés clés : Amérique du Nord, Asie-Pacifique et Europe

Facts Acquisition The Bergquist Company

Henkel a signé un accord pour l’acquisition de The Bergquist Company, une société détenue par des actionnaires privés et un leader des solutions de gestion thermique pour l’industrie mondiale de l’électronique.

Bergquist, basé à Chanhassen dans le Minnesota aux États-Unis, offre des solutions de gestion thermique destinées à des applications électroniques. L’entreprise fournit ainsi de nombreux secteurs industriels - de l’automobile à l’électronique (grande consommation, industries) en passant par l’éclairage LED - en Amérique du Nord, Asie-Pacifique et Europe.

Pour l’exercice 2013, Bergquist a enregistré environ 130 millions d’euros de ventes. L’entreprise emploie près de 1000 salariés et possède six sites de production, dont cinq aux États-Unis et un en Chine.

« Avec cette acquisition, qui s’inscrit dans le cadre de notre stratégie mondiale d’investissement dans des technologies complémentaires de premier plan, nous consolidons notre position de leader mondial du marché et des technologies », explique Jan-Dirk Auris, vice-président de la branche Adhesive Technologies. « Les résultats de Bergquist en matière de développement de solutions de gestion thermique uniques correspondent à notre engagement de fournir les meilleures solutions. » Pour l’exercice 2013, la branche Adhesive Technologies a généré plus de 8 milliards d’euros de ventes, faisant de Henkel le principal fournisseur de solutions en matière d’adhésifs, de produits d’étanchéité et de revêtements fonctionnels.

Les deux parties ont décidé de ne dévoiler aucun détail financier au sujet de l’opération, qui aura un effet relutif sur les revenus à la signature. L’acquisition est soumise à l’approbation des autorités de la concurrence.