31 mars 2022  Ludwigshafen/Düsseldorf, Allemagne

Coopération en matière de protection du climat.

Matières premières renouvelables dans les produits Henkel de grande consommation : BASF et Henkel joignent leurs forces

  • Environ 110 000 tonnes par an d'ingrédients d'origine fossile seront remplacées par des matières premières  renouvelables (biomasse),en utilisant l'approche du bilan massique certifié de BASF.
  • Cette initiative montera rapidement en puissance et permettra au total d’éviter de l’ordre de 200 000 tonnes d’émissions de CO2.

BASF et Henkel s’engagent à remplacer les matières premières fossiles par des matières premières renouvelables dans a plupart des produits européens de Henkel dans les domaines des lessives et produits d’entretien, ainsi que des produits cosmétiques, au cours des quatre prochaines années. Cela fait suite d’un projet pilote réussi avec la marque Love Nature de Henkel en 2021. Grâce à cette coopération, la matière première fossile utilisée pour produire environ 110 000 tonnes d'ingrédients par an sera remplacée par une matière première renouvelable (biomasse) en utilisant l'approche du bilan massique certifié de BASF. Evitant ainsi l’émission d’environ 200 000 tonnes de CO2 au total, les grandes marques européennes de Henkel, telles que Le Chat ,Mir, et Fa en France, verront leur empreinte carbone réduite.

 

« Nous sommes ravis de nous appuyer sur notre coopération actuelle avec BASF et d’augmenter de manière significative la part de la biomasse dans notre chaîne de valeur pour nos produits utilisés chaque jour par des millions de personnes dans le monde », a déclaré Carsten Knobel, PDG de Henkel. « Pour favoriser une planète régénératrice, nous sommes en route vers une transformation environnementale de notre modèle d'entreprise. Nous avons l'intention d'améliorer en permanence nos processus, nos produits et notre utilisation des matières premières pour un avenir économe en ressources et neutre en carbone. L’intégration de l’approche de BASF de bilan massique pour la  biomasse dans notre chaîne d’approvisionnement, en tant que pionnier, est une nouvelle étape  dans cette direction ».

« Je suis très fier que Henkel reconnaisse les efforts déployés par BASF pour lui fournir des produits à faible empreinte carbone », a déclaré le Dr Martin Brudermüller, président du Conseil d'administration de BASF. « Nous sommes également fiers de soutenir une entreprise avec  des marques aussi innovantes, qui est la première à proposer aux consommateurs finaux des solutions plus durables à une si grande échelle. Le projet souligne l’engagement des deux entreprises à créer un avenir durable ».

Le remplacement des matières premières fossiles est possible grâce à l'approche certifiée du bilan massique de la biomasse qui a été développée par BASF : les ressources renouvelables sont utilisées dès les premières étapes de la production chimique. La quantité de matière première biosourcée est ensuite attribuée à des produits spécifiques au moyen de la méthode certifiée.

BASF a établi une chaîne de contrôle fermée, depuis les matières premières renouvelables qu'elle utilise jusqu'au produit final. TÜV Nord, un organisme de certification indépendant, soutient la mise en œuvre pratique et confirme, conformément au schéma de certification REDCert2, que BASF remplace les quantités requises de ressources fossiles pour le produit par des matières premières renouvelables (biomasse).

Informations complémentaires sur l'approche du bilan de la biomasse de BASF :

L'approche du bilan de la biomasse de BASF (basf.com)

Vidéo explicative (YouTube)


La version originale (en anglais) de la présentation de ce projet est disponible ici.