• France | Changer de site
  • Contact
  • Ajouter à Mes Favoris
  • Partager

26 nov. 2019  Paris

Les Etats de la France

Henkel France signataire du manifeste des entreprises internationales pour l’inclusion

Le 21 novembre s’est tenue la 14eme édition des Etats de la France à l’université de la Sorbonne. Point d’orgue de ce forum public sur l’attractivité de la France et le rôle des groupes internationaux, 74 entreprises, dont Henkel, ont présenté leur manifeste pour l’inclusion à Muriel Pénicaud, Ministre du Travail.

Muriel Penicaud et les représentants des entreprises signataires du manifeste pour l’inclusion

Muriel Penicaud et les représentants des entreprises signataires du manifeste pour l’inclusion

Plus de 800 personnes s’étaient inscrites pour suivre dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne l’édition 2019 de cette conférence annuelle rassemblant responsables d’entreprises internationales, leaders d’opinion et représentants des pouvoirs publics français.

Au menu des discussions, une attractivité économique française qui continue de progresser et un accent particulier mis sur les enjeux de la diversité, spécialement vis-à-vis des nouvelles générations.

« Dans un domaine où beaucoup reste à faire, tous ici nous prenons l’engagement de faire plus » précise le manifeste que 74 entreprises ont présenté à Muriel Penicaud. A la clé, des actions concrètes visant notamment à :

  • développer les stages de 3e en destinant 50 % de ces stages supplémentaires à des élèves de quartiers prioritaires de la ville (QPV) et de territoires ruraux ;
  • accroître le nombre de jeunes accueillis en alternance et en apprentissage, en destinant 50% de ces opportunités supplémentaires à des jeunes issus de milieux défavorisés et des territoires ruraux ;
  • développer la diversité dans les politiques de recrutement et de promotion de carrière, et engager des actions de formation sur la non-discrimination, les stéréotypes et les biais inconscients.
  • augmenter la part de taxe d’apprentissage affectée au financement d’écoles spécialisées dans l’inclusion et l’insertion professionnelle de la jeunesse défavorisée ;
  • renforcer les actions de parrainage en faveur des jeunes de milieux populaires et le soutien aux associations spécialisées dans le domaine de l’inclusion.

Intervenant dans une table ronde animée par Alexis Brezet, directeur des rédactions du Figaro, et dédiée à l’engagement des entreprises en faveur de la jeunesse, Amélie Vidal-Simi, Présidente de Henkel en France, a notamment souligné le rôle clé des stages - « plus de la moitié des membres de nos équipes marketing sont d’anciens stagiaires » - et l’engagement continu de Henkel en faveur d’une diversité qui se conjugue au pluriel dans la société comme dans l’entreprise : « la diversité c’est aussi faire vivre ensemble toutes les générations ». Et pour les équipes, « aller à la rencontre de la diversité comme nous le faisons avec les café-coachings de jeunes issus de quartiers défavorisés, cela permet également de s’ouvrir à d’autres profils ».

Amélie Vidal-Simi lors du débat sur l’inclusion des jeunes générations dans l’entreprise animé par Alexis Brezet, directeur de la rédction du Figaro

Amélie Vidal-Simi lors du débat sur l’inclusion des jeunes générations dans l’entreprise animé par Alexis Brezet, directeur de la rédction du Figaro

Publié le lendemain dans le quotidien économique Les Echos, ce manifeste des 74 entreprises internationales s’inscrit dans la continuité des actions déjà engagées par Henkel dans le cadre du programme « La France, une chance ! » et de l’engagement du groupe dans l’initiative Business for Inclusive Growth (B4IG), présentée lors du dernier sommet du G7 présidé par la France à Biarritz en septembre dernier.

Pour lire l’intégralité du manifeste : cliquez-ici.