• France | Changer de site
  • Contact
  • Ajouter à Mes Favoris
  • Partager

Concevoir des emballages intelligents et durables

Nous soutenons le développement d’une économie circulaire en concevant des emballages plus intelligents au service des hommes et de la planète.

  • Pourquoi les emballages sont-ils nécessaires ?
  • Promouvoir le développement d’une économie circulaire
  • Henkel concentre ses efforts sur trois phases essentielles
  • Des partenariats pour boucler la boucle

Les emballages de nos produits grand public remplissent de nombreuses fonctions : ils assurent l'hygiène et la sécurité des produits, les protègent des facteurs extérieurs, fournissent un espace pour les informations destinées au consommateur et jouent souvent un rôle dans la décision d'achat via le design.

Nous concevons nos emballages afin qu'ils répondent aux exigences de qualité de nos clients tout en utilisant une quantité minimale de matière et le plus de matériaux durables possible. Pour atteindre cet objectif, nos ingénieurs travaillent en étroite collaboration avec des partenaires tout au long de la chaîne de valeur. Ils utilisent les meilleures techniques de conception, les dernières technologies de production et des matériaux de pointe lors du développement.

Les déchets des emballages, et en particulier les déchets plastiques, concentrent aujourd’hui l'attention du public, des gouvernements et des entreprises du monde entier. Bien que la recherche de solutions soit en cours, il est de notoriété publique que le traitement des symptômes de la pollution, à travers par exemple des opérations de nettoyage, ne suffit plus. Il est nécessaire de s'attaquer à la cause du problème pour initier un changement global : la transition vers une économie circulaire. 

En effet, si les matériaux restent dans le cycle de l'économie aussi longtemps que possible, la consommation des ressources sera réduite.

Notre mission est d'utiliser des matériaux issus de sources durables dans des designs intelligents afin de boucler la boucle

1. Des matériaux issus de sources durables

  • Afin de pouvoir récupérer et revaloriser autant de matériaux que possible, Henkel multiplie ses efforts afin d'accroître la part des matériaux recyclés dans ses emballages. Plusieurs de nos marques utilisent d’ores et déjà des emballages fabriqués à partir de matériaux recyclés pour leurs produits. Nous nous sommes fixés l'objectif ambitieux d'utiliser 35 % de plastique recyclé pour tous les emballages plastiques de nos produits de grande consommation en Europe d'ici à 2025.
  • Nous souhaitons également augmenter constamment notre utilisation de matériaux renouvelables dans nos emballages. Le papier et le carton, fabriqués à partir de matières premières renouvelables, sont les matériaux d'emballage les plus couramment utilisés. Nous avons comme objectif d’avoir recours à 100 % de papier et de carton recyclés, ou lorsque nécessaire de fibre vierge issue de forêts gérées durablement, afin de contribuer à un taux zéro de déforestation nette d'ici à 2020. Ces objectifs s'inscrivent également dans notre engagement au sein de l'initiative  du Consumer Goods Forum pour lutter contre la déforestation mondiale et œuvre pour préserver la biodiversité.
  • À l'image du PVC, certains matériaux soulèvent des inquiétudes et leur utilisation dans les emballages est souvent critiquée. Dès les années 1990, Henkel a commencé à réduire son utilisation de PVC pour ses emballages. Nous continuons à œuvrer pour retirer complètement le PVC de nos emballages et d'étendre cet objectif à d'autres substances controversées comme les plastiques oxodégradables.

2. Concevoir des emballages intelligents

  • Le meilleur moyen de réduire nos déchets et leur impact sur l'environnement est de diminuer les emballages ou de les supprimer complètement. Nous nous attachonsà réduire la quantité des matériaux d'emballage lorsque c'est possible ainsi qu'à éliminer tous les emballages qui ne sont pas essentiels. Depuis de nombreuses années, nous nous efforçons à diminuer la quantité des matériaux d'emballage sur l'ensemble du cycle de vie de nos produits, tout en préservant leur qualité, leurs performances et leur sécurité. 
  • Dans le même temps, la conception en amont d’emballages intelligents est essentielle afin de nous permettre de remplacer les matières vierges par des matériaux recyclés ou renouvelables, lorsque ces solutions sont techniquement faisables. Les exigences de stabilité peuvent par exemple restreindre l'emploi des matériaux alternatifs pour les emballages individuels. Grâce à la conception d’emballages intelligents, nous testons l'utilisation d'alternatives aux matières vierges lorsque la qualité et les quantités sur le marché nous le permettent.
  • Pour transformer l'économie linéaire en économie circulaire, nos experts œuvrent au quotidien pour repenser le concept même d'emballage. Ainsi ils encourageant des designs pensés pour le recyclage, optimisent également les emballages de transport et la logistique, mais réfléchissent aussi à d'autres solutions en vue de développer des emballages réutilisables pour revenir aux bienfaits de la durabilité.

3. Boucler la boucle

  • Notre objectif est d'atteindre 100 % d'emballages recyclables, réutilisables ou compostables d'ici à 2025.
  • Pour développer une économie circulaire, nous nous efforçons de veiller à ce qu’il soit possible de recycler les emballages de nos produits après utilisation. En mettant en pratique les principes du design optimisé pour le recyclage, nous voulons surmonter les difficultés liées au recyclage de chaque catégorie d'emballage, comme les emballages souples, noirs ou multicouches. Dans le même temps, des systèmes adaptés au recyclage de l’ensemble des emballages doit être développé. C'est pourquoi nous nous associons à des organisations tout au long de la chaîne de valeur des emballages afin de développer les infrastructures de recyclage.
  • Pour boucler la boucle, une autre solution consiste à réutiliser les emballages et à mettre en place des systèmes de recharge dans des marchés ciblés en fonction de l'adhésion des consommateurs, de l'empreinte carbone et du coût de ces systèmes. Concernant les emballages secondaires et tertiaires, généralement utilisés pour la présentation en magasin et la logistique, nous voulons accroître les possibilités de réutilisation.
  • Enfin, pour favoriser l'économie circulaire, une troisième option consiste à permettre à des emballages compostables de retourner dans la nature dans certaines conditions. Il peut s'agir par exemple des plastiques compostables fabriqués à partir de matières premières renouvelables, d'huiles minérales, ou d'un mélange des deux. Cependant, les plastiques compostables actuels ne répondent pas à nos exigences strictes en matière de qualité des emballages. Nous suivons toutefois de près les évolutions de ce secteur et recherchons activement des matériaux adaptés et des applications possibles. Si nous venons à utiliser des matériaux biodégradables, ils répondront aux normes de compostage internationales.
  • Nous souhaitons enfin sensibiliser aux solutions disponibles pour boucler la boucle et toucher ainsi plus d’un milliard de consommateurs grâce à des informations ciblées sur le recyclage, tout en éduquant également nos employés partout dans le monde. 

Présentation de nos objectifs en matière d'emballage

  • D'ici à 2025*, 100 % des emballages Henkel seront recyclables, réutilisables ou compostables.
  • Plastique : nous voulons atteindre 35 % de plastique recyclé pour nos produits de grande consommation en Europe d'ici à 2025.
  • Métal : nous voulons augmenter l'utilisation d'aluminium recyclé de 9 % en Europe d'ici à 2020. 
  • Papier/Pâte : 100 % de nos papiers et cartons seront fabriqués à partir de matériaux recyclés, ou si nécessaire, de fibre vierge issue de forêts gérées durablement.
  • Nous souhaitons éliminer le PVC et d'autres substances controversées de nos emballages et éviter leur utilisation.
  • Nous souhaitons toucher plus d'un milliard de consommateurs grâce à des informations ciblées sur le recyclage.

* À l'exception des produits adhésifs dont les résidus peuvent affecter la recyclabilité.

Pour avancer sur la voie du développement durable en matière d'emballage, les organisations présentes tout au long de la chaîne de valeur doivent coopérer. 

D’une part, les experts de Henkel participent à plusieurs initiatives interindustrielles afin d'encourager l'innovation dans le développement des emballages et également créer des solutions efficaces déployables à grande échelle. D’autre part, Henkel s'associe à différentes organisations qui œuvrent pour développer et améliorer les infrastructures de recyclage au service de l'économie circulaire. Bien souvent, dans les pays en développement, il n'existe pas encore de systèmes adaptés au recyclage des d'emballage. 

Nous avons la conviction que seuls des partenariats forts peuvent permettre d'assurer le recyclage ou la réutilisation des emballages après utilisation.

Des initiatives interindustrielles pour relever le défi des emballages durables
Nous sommes ainsi membre de l’initiative New Plastics Economy (NPEC), un projet sur 3 ans, pilotée par la Fondation Ellen MacArthur, qui réunit des parties prenantes pour repenser l’avenir du plastique. L'initiative NPEC vise à stimuler la mise en place d’un système de gestion des plastiques basé sur les principes de l’économie circulaire. L'idée fondamentale de l'économie circulaire est de collecter les matériaux une fois qu'ils ont été utilisés et ensuite les traiter de manière à pouvoir les réintégrer dans un autre processus de production, et ce à l’infini. Ce principe permet d'économiser des ressources et de réduire l'impact environnemental. L'initiative NPEC réunit des parties prenantes clés pour réinventer et repenser l'avenir du plastique, à commencer par les emballages. Elle vise à abandonner les améliorations progressives et les initiatives fragmentées pour se tourner vers une orientation commune qui donnera lieu à des résultats positifs tout au long de la chaîne de valeur du plastique.

Henkel participe également au CEFLEX, un consortium d'environ 50 entreprises et organisations européennes souhaitant faciliter le recyclage des emballages souples, qui sont composés de multiples films ou feuilles souvent difficiles à séparer.

Des partenariats pour transformer les déchets en opportunité

Plastic Bank est une entreprise sociale qui œuvre afin de stopper la pollution plastique des océans et qui propose des solutions aux personnes en situation de pauvreté. Dans le cadre de ce partenariat, de nouveaux centres de collecte du plastique ont été construits en Haïti, où les populations pourront en échange de leur collecte de déchets plastiques de leur environnement local, obtenir un revenu ou des services. 

Waste Free Oceans est un autre partenaire clef pour Henkel. L'organisation a été fondée en 2011 avec une mission : s'associer à des entreprises et d'autres organisations pour éliminer le plastique des océans et rivières du monde et le transformer en de nouveaux objets. Le partenariat entre Henkel et Waste Free Oceans se concentre sur la collecte des déchets plastiques présents dans les cours d'eau, les mers et les océans. Le projet a commencé avec le Danube avant d’aller méditerranée, sur les côtes françaises et espagnoles.