• France | Changer de site
  • Contact
  • Ajouter à Mes Favoris
  • Partager

7 oct. 2019

Des astuces pour développer l’économie circulaire

Des vêtements au plastique : comment bien recycler ?

Nous trions nos déchets dans les différents bacs, installons des systèmes de compost dans nos jardins et allons au centre de tri une fois par an : ça y est, le recyclage est fait ! Malheureusement, ce n’est pas aussi simple. Pour de nombreux types de déchets, la bonne élimination n’est pas un processus direct. D'autres se retrouvent dans le mauvais bac à cause d'un manque d’information. Alors, comment bien recycler aujourd’hui ? Nous avons réuni quelques conseils sur le recyclage parfois méconnus du grand public.

Le papier n’est jamais juste du papier

Le papier va forcément dans le bac recyclable pour le papier … Faux ! Les lingettes humides et les vieux papiers peints ne peuvent pas se recycler comme du papier : ils appartiennent aux déchets ménagers non recyclables. Il en va de même pour les assiettes en papier sur lesquelles il reste de la nourriture qui contiennent généralement des résidus alimentaires et sont recouvertes d’une fine couche de plastique.

Les produits en papier ci-dessous sont aussi souvent déposés à tort dans le bac à recyclage :

  • Les emballages alimentaires des produits surgelés sont généralement recouverts de métal ou de plastique et ne peuvent pas se recycler comme du papier. Il faut donc les mettre dans le bac pour le plastique ou dans celui pour les déchets ménagers non recyclables.
  • Le papier sulfurisé a un revêtement résistant : le papier thermique avec un revêtement épais ne se dissout pas dans l’eau lors du processus de recyclage.
  • Les mouchoirs font partie des déchets ménagers non recyclables à cause des bactéries et virus qui pourraient être en contact avec les personnes durant le recyclage du papier ou des matières organiques.

Le verre doit être trié en fonction de sa couleur

La couleur n’a aucune importance dans le recyclage du verre. Cette idée reçue vient sûrement du fait que les bacs sont vidés dans un unique véhicule de collecte des déchets. Les couvercles et les bouchons dans le bac de recyclage pour le verre ne sont pas un problème : les centres de traitement des déchets modernes sont capables de les trier. Néanmoins, plus on trie et mieux c’est ! Enfin, le verre culinaire comme la vaisselle ne doit pas être déposé dans les conteneurs car il s'agit de céramique transparente. En effet, ces objets ont une température de fusion supérieure à celle du verre et peuvent détériorer la qualité de production.

Triez toujours les emballages en fonction des matériaux individuels

Le recyclage consiste à obtenir un flux composé d’un seul matériau, ce qui implique que les matériaux recyclables doivent être séparés du mieux possible. Par exemple, les pots de yaourt sont en plastique, mais les opercules sont en aluminium. Ces deux éléments devraient donc être séparés, même si les deux sont à mettre dans le bac pour les plastiques ou les recyclables. Enlever la partie en plastique sur les enveloppes en papier à fenêtre est également un bon geste.

Un autre exemple : le revêtement en carton des boites de capsules Le Chat de Henkel doit être séparé de l’emballage en plastique de la boite. Afin de faciliter le processus de tri, une sorte de fermeture éclair a été mise en place : elle permet de séparer simplement les deux couches pour qu’elles puissent ensuite être recyclées, chacune dans leur filière. Pour la plupart des emballages Henkel, des instructions dédiées permettant de trier les différents matériaux.

Déchets spécifiques = recyclage spécifique

Chaque année, nous utilisons en France des produits tels que les solvants, les engrais, les sprays ménagers ou encore des colles et adhésifs qui, une fois utilisés, deviennent des déchets que l’on appelle les déchets chimiques des particuliers. Ces derniers requièrent une attention particulière lorsqu’il s’agit de les jeter et de les trier. Un logo « poubelle barrée » est d’ailleurs apposé sur les produits qui ne peuvent pas être jetés via les circuits traditionnels. Dans ce cadre, EcoDDS, entreprise à but non lucratif créée en 2012 propose de récupérer sans coûts pour les particuliers, leurs déchets chimiques via des points spécifiques de collecte. Les particuliers peuvent les apporter dans l’un des 3195 centres répartis sur tout le territoire français.

N’utilisez pas de sac plastique en guise de sac poubelle

De nombreux foyers utilisent les sacs en plastique des supermarchés comme sacs poubelle. Si vous pensez aider en faisant ça, vous vous trompez. En mettant ce sac dans les déchets ménagers, il est simplement incinéré et n’est pas recyclé : les matières premières précieuses sont ainsi perdues. Il vaut donc mieux utiliser des sacs poubelle en polyéthylène recyclé et réutiliser les sacs en plastique du supermarché aussi souvent que possible pour aller faire ses courses.

Ne jetez pas les médicaments périmés dans les éviers

Votre sirop pour la toux est périmé ? Vous pouvez la ramener dans une pharmacie ou dans des points spéciaux de collecte des déchets. Ne jetez jamais les médicaments dans les éviers ou dans les toilettes. Les produits médicaux sont des substances biologiques hautement actives qui sont peu dégradables et risque de polluer gravement l’eau.

Les vieux vêtements ont plus de valeur que vous ne le pensez

Même si les conteneurs pour vieux vêtements, les friperies et les centres de collecte de vêtements offrent déjà de nombreuses solutions pour se débarrasser des vieux vêtements, les chaussures et les tissus sont encore souvent jetés avec les déchets ménagers non recyclables. Seuls les vêtements tâchés d’huile ou de peinture doivent être placés avec les déchets non recyclables. Tout le reste doit être déposé dans les endroits évoqués ci-dessus. Les vieux vêtements aident les personnes dans le besoin et peuvent être recyclés en matériaux d’isolation et en chiffons pour le nettoyage industriel.

Surcyclage et créativité

Il n’est pas nécessaire de tout jeter immédiatement ! Vous pouvez créer des meubles de jardin avec des palettes en bois, des étagères avec des caisses de vin ou encore des vases avec des bouteilles en plastique et en verre vides. Le principe du surcyclage est de récupérer les « déchets » et, avec un peu d’imagination, les transformer. Même les bouteilles de shampoing peuvent être réutilisées : elles peuvent servir de support pour les smartphones ou de boîtes pour trier les petits objets des chambres d’enfants. Des idées créatives de surcyclage sont disponibles ici.

Un doute au moment de trier vos déchets ? CITEO a mis en place le site consignesdetri.fr, également disponible sur mobile, qui répond à toutes les questions que vous pourriez avoir, en fonction de votre localisation !