• France | Changer de site
  • Contact
  • Ajouter à Mes Favoris
  • Partager

2 déc. 2019  Paris

Une nouvelle ère dans l’industrie automobile

La course à l’e-mobilité


L’essor des véhicules électriques est la plus grande transformation qu’ait connu l’industrie automobile en 100 ans d’histoire.  Les constructeurs se sont lancés dans une course effrénée pour tenter de tirer profit des grandes opportunités de croissance offertes par cette nouvelle technologie prometteuse. Ils cherchent également à nouer des partenariats avec des acteurs d’autres industries afin de répondre aux attentes des clients en matière de performance, de sécurité et d’efficacité.

L'essor de l'e-mobilité

Les véhicules électriques envahissent nos rues, qu'ils soient hybrides, avec un moteur électrique et un moteur à combustion classique, ou totalement électriques.

Les experts, anticipent que la production mondiale de véhicules électriques devrait passer de 5 millions d’unités par an en 2018 à 18 millions en 2024, et 250 nouveaux modèles de voiture électrique devraient être lancés d’ici à la fin 2020.

Compte tenu de cette croissance, on estime que sur l’ensemble des véhicules produits dans le monde, un quart sera équipé d’un moteur électrique d’ici 2025. Les constructeurs doivent donc redoubler d’efforts pour répondre à cette transformation du marché des transports.

La lutte contre le réchauffement climatique, la réduction des émissions produites par les véhicules et l’amélioration de la qualité de l’air alimentent cette transformation. Parallèlement aux nouvelles lois et réglementations, l'évolution des attentes des consommateurs accélère également la transition vers les moteurs électriques. Cependant, les entreprises du secteur automobile ont encore beaucoup de chemin à parcourir avant de répondre à ces attentes. Parmi les plus grands défis qu’elles doivent relever, nombreux sont ceux liés aux batteries des véhicules électriques :

Or le seul moyen d’y parvenir est d’explorer de nouveaux concepts et des approches de production innovantes.

Plus d’autonomie pour la transition vers l'e-mobilité

Les batteries automobiles sont au cœur des efforts déployés par le secteur pour développer ces concepts et approches innovants. Les batteries présentent en effet un double défi. Les piles à combustible capables d’alimenter une voiture sur de longues distances peuvent peser jusqu’à 800 kg et un véhicule lourd a besoin de plus d’énergie, et donc d’une plus grosse batterie. Par conséquent, les constructeurs cherchent activement des solutions de haute technologie qui leur permettent de remplacer l’acier par d’autres métaux plus légers. Les boîtiers de batterie en métal peuvent par exemple intégrer une part toujours plus grande d’aluminium grâce à des revêtements innovants spécialement développés pour être utilisés sur les mélanges de métaux.

Ces revêtements protègent la batterie de la saleté et de l’humidité et permettent ainsi d'allonger sa durée de vie. C’est l’autre volet majeur du problème rencontré par les consommateurs. Les batteries classiques ont une durée de vie n’excédant pas les 10 ans pour un coût de remplacement très élevé.

Frank Kerstan, Director Global Business Development eMobility, Henkel Adhesive Technologies

« La durée de vie d’une batterie dépend aussi de la température. Si la batterie est utilisée en dehors de sa plage de fonctionnement optimale comprise entre 25 et 35 degrés, ne serait-ce que 2°C de différence, sa durée de vie diminue de dix%. »

Pour cette raison, les constructeurs s’efforcent aussi de trouver des technologies révolutionnaires pour gérer la chaleur. Les batteries des voitures électriques sont souvent placées sur une plaque de refroidissement intégrant des tubes qui transportent un mélange d’eau et de liquide de refroidissement pour éliminer la chaleur. Des matériaux de remplissage thermique de pointe peuvent être appliqués entre cette plaque et la batterie pour rendre la gestion de la chaleur plus efficace et permettre aux constructeurs d’assurer des performances optimales, d’optimiser la durée de vie de la batterie et d’éviter toute surchauffe.

Des batteries structurellement sécurisées et sures pour les voitures électriques

Le refroidissement des batteries n’améliore pas seulement leurs performances et leur durée de vie, il permet aussi d’assurer leur sécurité. Les batteries des voitures électriques sont composées d'un mélange de produits chimiques, ce qui peut poser des problèmes, notamment en cas d’accident. Les constructeurs automobiles cherchent constamment de nouveaux matériaux qui permettraient aux batteries de mieux résister aux chocs. Des adhésifs de pointe peuvent par exemple être utilisés pour fixer les centaines ou les milliers d’éléments individuels entre eux au sein de chaque batterie, tout en fixant ces éléments dans le boîtier. Ils sont ainsi solidement fixés, ce qui améliore nettement la sécurité.

Réduire les coûts et développer les partenariats pour encourager la révolution de l'e-mobilité

Pour que la révolution de l'e-mobilité ait lieu, les processus de production doivent devenir plus rapides et efficaces, car les consommateurs attendent de bons rapports qualité-prix. La batterie correspond à 30 % du coût de production d'une voiture électrique, et ce coût est transféré au client. Par conséquent, les entreprises du secteur cherchent des technologies capables de réduire les exigences de maintenance, de raccourcir les durées de cycle et d’accroître l’automatisation. En rendant les procédés de production de masse plus efficaces, les constructeurs pourront réduire le coût de chaque voiture et faire des véhicules hybrides ou électriques une alternative plus abordable et attractive face aux moteurs à combustion.

Néanmoins, des gains d’efficacité révolutionnaires ne seront possibles que si des entreprises de différents secteurs unissent leurs forces pour avancer ensemble. Chez Henkel, nos équipes travaillent main dans la main avec les constructeurs automobiles et leurs fournisseurs depuis plus de 50 ans. Nous avons aussi la chance unique de pouvoir allier nos connaissances approfondies des modes de production de l’industrie automobile et notre expérience des autres marchés, y compris du secteur électronique. Alors que les constructeurs automobiles se concentrent toujours plus sur les batteries, les capteurs et les écrans, cette expertise permet à nos clients de tirer profit de la grande tendance de l'e-mobilité. Nos experts passionnés sont présents chaque jour chez nos clients et travaillent avec eux sur les processus de conception et les chaînes de production, afin de créer des voitures électriques qui répondront aux attentes des consommateurs en matière de performance, de sécurité et de prix.

Se tourner vers l’avenir et accompagner l’e-mobilité

L’ère du moteur à combustion n’est bien évidemment pas terminée. Les moteurs traditionnels et les véhicules hybrides vont continuer à jouer un rôle clé pour transporter les personnes et les biens d'un point A à un point B. Mais il ne fait aucun doute que le nombre de véhicules électriques dans nos rues est appelé à croître rapidement. C’est pour cette raison que les entreprises travaillent ensemble pour façonner le futur du secteur automobile. La destination finale de ce voyage reste à définir avec certitude et de nouvelles technologies peuvent émerger à tout moment et donner une toute nouvelle direction au marché automobile. Dans tous les cas, l’industrie devra accompagner la révolution de l’e-mobilité et faire contribuer au développement d’une nouvelle ère du transport.

Website "thebusinessdebate.com"
Global Thought Leaders

Pour découvrir en vidéo comment Henkel accélère la transformation du secteur de la mobilité, rendez-vous sur le site Global Thought Leaders (en anglais).